Soutenir la politique énergétique du Togo

03/04/2012
Soutenir la politique énergétique du Togo

L’Ambassade de France et l’Institut Français du Togo (ancien CCF) organisent du 3 au 7 avril le Festival du développement et des énergies durables qui vient soutenir la nouvelle politique énergétique du Togo.

Organisé en collaboration avec les autorités togolaises, l’Université de Lomé, des ONG, les représentants de la société civile et le secteur privé, il présente de nombreux événements.

Table rondes, expositions, démonstrations de technologies, projections de films et animations culturelles vont scander toute la semaine, pour sensibiliser le public à la problématique du développement durable et des énergies renouvelables au Togo.

Le Festival a été inauguré ce matin par le ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou, et l’ambassadeur de France à Lomé, Nicolas Warnery.

«Le Togo a tous les atouts de devenir le centre de référence des énergies renouvelables dans la sous région vu tout le dispositif institutionnel mis en place », a déclaré M. Warnery. 

M. Dammipi a souligné de son côté que de récentes études avaient montré que les énergies renouvelables étaient susceptibles de couvrir une grande partie des besoins énergétiques du Togo.

En photo : Dammipi Noupokou et Nicolas Warnery

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.