Stop au pillage

05/07/2016
Stop au pillage

En cause, les radios, les journaux et les sites internet

Le piratage est devenu un sport national au Togo. Œuvres musicales, photos, articles de presse sont allègrement pillés. La justice, rarement saisie, a du mal a instruire ce genre d’affaires. Pourtant, le préjudice moral et financier est important.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Guy Lorenzo, est résolu à s’attaquer à ce fléau.

‘Malgré tous les droits reconnus aux artistes aussi bien par la législation nationale qu’internationale, le titulaire légitime ne bénéficie pas des fruits de son travail, du fait de nombreuses violation de ses droits", a concédé le ministre.

La piraterie est amplifiée par internet. Aussi, le gouvernement envisage de créer une brigade et un observatoire national de lutte en vue de renforcer l’arsenal juridique existant et de sanctionner les coupables.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.