Surpopulation carcérale et réinsertion

04/08/2015
Surpopulation carcérale et réinsertion

4.200 détenus dans les 12 prisons du Togo

Lutter contre la surpopulation carcérale et offrir de meilleures conditions de réinsertion aux détenus, telle est l’ambition de Pius Agbétomey, le nouveau ministre de la Justice.

Il a salué le lancement mardi de la Coordination des partenaires des prisons du Togo (COPAPTO) qui regroupe une vingtaine d’ONG qui entendent œuvrer pour une amélioration des conditions de vie dans les prisons. 

Le COPAPTO veut être un relais entre les associations membres et l’administration carcérale.

Pius Agbétomey est revenu sur les efforts menés par le gouvernement depuis 2012 pour améliorer les conditions de détention. Il a notamment cité l’assainissement, l’hygiène, l’alimentation et le suivi médical.

Concernant la surpopulation, le Garde des Sceaux a rappelé que les directives avaient été peu ou prou respectées avec un taux pour la préventive qui est passé de 65,33 à 50%.

Mais le ministre a reconnu que les résultats n’étaient pas totalement satisfaisants.

Le Togo compte 4.200 prisonniers dans les 12 centres de détention du pays. A elle seule la prison de Lomé accueille la moitié de cette population.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.