Taama : 'Le dialogue doit se dérouler à l'Assemblée nationale'

13/12/2017
Taama : 'Le dialogue doit se dérouler à l'Assemblée nationale'

Gerry Taama

Gerry Taama, le chef du Nouvel engagement togolais (Net, opposition) déplore de ne pas être associé au prochain dialogue.

Les consultations prévoient d’accueillir les 14 formations appartenant à la coalition de l’opposition, mais pas le PNP.

‘C’est une violation de la charte des partis politiques’, a-t-il affirmé mercredi.

Pour M. Taama, son parti a plus de légitimité que ceux conviés au dialogue pour la simple raison qu’il a participé à des consultations électorales. Ce qui n’est pas le cas pour certains des 14 partis conviés à la table des négociations.

Le principe même de ce dialogue suscite l’étonnement de ce responsable politique pour lequel les débats sur les réformes constitutionnelles doivent se dérouler à l’Assemblée nationale. ‘C’est au parlement que se trouvent les députés qui ont reçu un mandat du peuple pour parler en son nom’, rappelle M. Taama.

Sur les 14 formations de l’opposition invitées à participer au dialogue, certaines n’ont aucune représentation nationale, pas d’élus, pas de base politique. Elles ont rejoint le mouvement de protestation par opportunisme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).