Taama : ‘On ne me prend pas au sérieux'

25/03/2015
Taama : ‘On ne me prend pas au sérieux'

Gerry Taama

Gerry Komandega Taama (NET, opposition) se plaint d’être traité comme un candidat de seconde zone. Il l’a dit mercredi. Hier, il n’a pas eu droit à une rencontre en tête à tête avec le président de la Cédéao, mais à un rendez-vous groupé avec d’autres candidats alors que Jean-Pierre Fabre (ANC) était reçu séparément.

Mais ce n’est pas tout. M. Taama estime être exclu des décisions importantes à la Commission électorale.

‘Nous avons l’impression qu’il y a deux types de candidats, ceux qui ont des relations privilégiées avec la Céni et ceux que l’on prend de haut’, a-t-il affirmé.

Bref pour Gerry Taama, ‘Il y a deux poids deux mesures. Il y a des candidats qu’on prend au sérieux et d’autres pas’.

Dans ces conditions, il brandit la menace d’un retrait de la compétition.

Le président de la Céni a rejeté les accusations du leader du NET.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.