Taama : ‘On ne me prend pas au sérieux'

25/03/2015
Taama : ‘On ne me prend pas au sérieux'

Gerry Taama

Gerry Komandega Taama (NET, opposition) se plaint d’être traité comme un candidat de seconde zone. Il l’a dit mercredi. Hier, il n’a pas eu droit à une rencontre en tête à tête avec le président de la Cédéao, mais à un rendez-vous groupé avec d’autres candidats alors que Jean-Pierre Fabre (ANC) était reçu séparément.

Mais ce n’est pas tout. M. Taama estime être exclu des décisions importantes à la Commission électorale.

‘Nous avons l’impression qu’il y a deux types de candidats, ceux qui ont des relations privilégiées avec la Céni et ceux que l’on prend de haut’, a-t-il affirmé.

Bref pour Gerry Taama, ‘Il y a deux poids deux mesures. Il y a des candidats qu’on prend au sérieux et d’autres pas’.

Dans ces conditions, il brandit la menace d’un retrait de la compétition.

Le président de la Céni a rejeté les accusations du leader du NET.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.