Taama : ‘On ne me prend pas au sérieux'

25/03/2015
Taama : ‘On ne me prend pas au sérieux'

Gerry Taama

Gerry Komandega Taama (NET, opposition) se plaint d’être traité comme un candidat de seconde zone. Il l’a dit mercredi. Hier, il n’a pas eu droit à une rencontre en tête à tête avec le président de la Cédéao, mais à un rendez-vous groupé avec d’autres candidats alors que Jean-Pierre Fabre (ANC) était reçu séparément.

Mais ce n’est pas tout. M. Taama estime être exclu des décisions importantes à la Commission électorale.

‘Nous avons l’impression qu’il y a deux types de candidats, ceux qui ont des relations privilégiées avec la Céni et ceux que l’on prend de haut’, a-t-il affirmé.

Bref pour Gerry Taama, ‘Il y a deux poids deux mesures. Il y a des candidats qu’on prend au sérieux et d’autres pas’.

Dans ces conditions, il brandit la menace d’un retrait de la compétition.

Le président de la Céni a rejeté les accusations du leader du NET.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.