Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

26/11/2014
Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

Christophe Tchao

Il n’y a rien de plus normal qu’un chef d’Etat affirme vouloir respecter la constitution. Le contraire serait inquiétant.

C’est en substance ce qu’a déclaré mercredi au micro de la radio Kanal FM Christophe Tchao, président du groupe parlementaire UNIR.

‘On ne peut respecter que ce qui existe. Aujourd’hui, nous avons une constitution qui est claire : il n’y a pas de limitation du mandat présidentiel dans les dispositions actuelles. Vous voulez que le Chef de l’Etat respecte quoi d’autre ?’, s’est interrogé M. Tchao.

C’est d’ailleurs sur la base de cette constitution que Jean-Pierre Fabre (chef de l’ANC, opposition) s’est déclaré candidat à la présidentielle, a ajouté ce responsable d’UNIR.

Enfin Christophe Tchao a souligné que que toute exigence relative à la rétroactivité d'une loi constitutionnelle ne pourrait mener qu'à une impasse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.