Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

26/11/2014
Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

Christophe Tchao

Il n’y a rien de plus normal qu’un chef d’Etat affirme vouloir respecter la constitution. Le contraire serait inquiétant.

C’est en substance ce qu’a déclaré mercredi au micro de la radio Kanal FM Christophe Tchao, président du groupe parlementaire UNIR.

‘On ne peut respecter que ce qui existe. Aujourd’hui, nous avons une constitution qui est claire : il n’y a pas de limitation du mandat présidentiel dans les dispositions actuelles. Vous voulez que le Chef de l’Etat respecte quoi d’autre ?’, s’est interrogé M. Tchao.

C’est d’ailleurs sur la base de cette constitution que Jean-Pierre Fabre (chef de l’ANC, opposition) s’est déclaré candidat à la présidentielle, a ajouté ce responsable d’UNIR.

Enfin Christophe Tchao a souligné que que toute exigence relative à la rétroactivité d'une loi constitutionnelle ne pourrait mener qu'à une impasse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

L’aéroport de Lomé teste une alternative au GPS

Tech & Web

Un nouveau  système de positionnement par satellite baptisé ‘Galileo’ sera déployé d’ici 2020 dans les aéroports africains.