Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

26/11/2014
Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

Christophe Tchao

Il n’y a rien de plus normal qu’un chef d’Etat affirme vouloir respecter la constitution. Le contraire serait inquiétant.

C’est en substance ce qu’a déclaré mercredi au micro de la radio Kanal FM Christophe Tchao, président du groupe parlementaire UNIR.

‘On ne peut respecter que ce qui existe. Aujourd’hui, nous avons une constitution qui est claire : il n’y a pas de limitation du mandat présidentiel dans les dispositions actuelles. Vous voulez que le Chef de l’Etat respecte quoi d’autre ?’, s’est interrogé M. Tchao.

C’est d’ailleurs sur la base de cette constitution que Jean-Pierre Fabre (chef de l’ANC, opposition) s’est déclaré candidat à la présidentielle, a ajouté ce responsable d’UNIR.

Enfin Christophe Tchao a souligné que que toute exigence relative à la rétroactivité d'une loi constitutionnelle ne pourrait mener qu'à une impasse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.