Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

26/11/2014
Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

Christophe Tchao

Il n’y a rien de plus normal qu’un chef d’Etat affirme vouloir respecter la constitution. Le contraire serait inquiétant.

C’est en substance ce qu’a déclaré mercredi au micro de la radio Kanal FM Christophe Tchao, président du groupe parlementaire UNIR.

‘On ne peut respecter que ce qui existe. Aujourd’hui, nous avons une constitution qui est claire : il n’y a pas de limitation du mandat présidentiel dans les dispositions actuelles. Vous voulez que le Chef de l’Etat respecte quoi d’autre ?’, s’est interrogé M. Tchao.

C’est d’ailleurs sur la base de cette constitution que Jean-Pierre Fabre (chef de l’ANC, opposition) s’est déclaré candidat à la présidentielle, a ajouté ce responsable d’UNIR.

Enfin Christophe Tchao a souligné que que toute exigence relative à la rétroactivité d'une loi constitutionnelle ne pourrait mener qu'à une impasse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.