Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

26/11/2014
Tchao : ‘On ne peut respecter que ce qui existe’

Christophe Tchao

Il n’y a rien de plus normal qu’un chef d’Etat affirme vouloir respecter la constitution. Le contraire serait inquiétant.

C’est en substance ce qu’a déclaré mercredi au micro de la radio Kanal FM Christophe Tchao, président du groupe parlementaire UNIR.

‘On ne peut respecter que ce qui existe. Aujourd’hui, nous avons une constitution qui est claire : il n’y a pas de limitation du mandat présidentiel dans les dispositions actuelles. Vous voulez que le Chef de l’Etat respecte quoi d’autre ?’, s’est interrogé M. Tchao.

C’est d’ailleurs sur la base de cette constitution que Jean-Pierre Fabre (chef de l’ANC, opposition) s’est déclaré candidat à la présidentielle, a ajouté ce responsable d’UNIR.

Enfin Christophe Tchao a souligné que que toute exigence relative à la rétroactivité d'une loi constitutionnelle ne pourrait mener qu'à une impasse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.