Thierry Lakougnon : « Respecter le verdict des urnes »

26/01/2011
Thierry Lakougnon : « Respecter le verdict des urnes »

La crise politique en Côte d'Ivoire a été au cœur des discussions mardi à Dakar à l’occasion du Conseil national de la jeunesse des pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale.
Thierry Lakougnon (photo), président du CNJ Togo, participait à la rencontre.
republicoftogo.com: Quelle position avez-vous adopté à propos de la Côte d’Ivoire ?

Thierry Lakougnon: Je dois d’abord indiquer que c’est la première fois que l'Union Panafricaine de la Jeunesse se prononce clairement sur un sujet politique très sensible.

Les jeunes africains sont profondément préoccupés par la crise qui divise la Cote d'Ivoire et dont les jeunes ivoiriens sont les victimes.

Ma participation à ce débat démocratique a été l’occasion de soutenir la nécessité du développement de la démocratie partout en Afrique par la promotion du dialogue, de la bonne gouvernance et par le respect du verdict des urnes issues d'élections libres et transparentes.
Les centaines de millions investis dans ce long processus en Côte d'Ivoire, dont les immenses espoirs sont entrain d'être trahis, auraient pu servir à créer des emplois pour les jeunes et à soulager les difficultés des populations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.