Thomas Kokou Nsoukpoé retrouve l’appétit

19/02/2010
Thomas Kokou Nsoukpoé retrouve l’appétit

Thomas Kokou Nsoukpoé (photo), vous vous en souvenez sans doute, c’est ce candidat indépendant à la présidentielle au Togo qui avait fait une grève de la faim pendant près de deux semaines pour protester contre le montant de la caution qu’il jugeait trop élevé.
Son dossier avait finalement été rejeté faute d’avoir déposé les 20 millions requis.
Depuis, l’homme se réalimente et plus question de passer les plats aux responsables de l’opposition.
«Quel argument l’opposition va-t-elle faire valoir devant le peuple togolais pour revendiquer sa victoire en 2010 ? Si les trois partis politiques (la CDPA, le CAR et OBUTS) ne s’inscrivent pas dans dynamique unitaire de Paris, le FRAC, le RPT partiront favori pour la présidentielle». Et l’ex-candidat de poursuivre: « Nous avons constaté comme beaucoup l’incapacité des partis de l’opposition traditionnelle à s’unir pour réaliser l’alternance et le changement ».
Selon Nsoukpoé, l’opposition a très peu de chance de l’emporter le 4 mars si elle va en rang dispersée au scrutin.
Au lendemain de l’élection, Thomas Kokou Nsoukpoé a bien l’intention de reprendre les choses en main : « Si la synergie mobilisatrice de l’opposition traditionnelle a échoué, nous allons après le scrutin de 2010, décrété la fin de tous les partis d’opposition traditionnels et nous poser comme force alternative », a encore indiqué M. Nsoukpoé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.