Tiraillements au sein du groupe

29/08/2013
Tiraillements au sein du groupe

Patrick Lawson, l’un des responsables de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) a démenti jeudi sur Victoire FM les informations selon lesquelles son parti aurait l’intention de constituer un groupe parlementaire sans le CST. M. Lawson a parlé de ‘supputations’. 

Il n’empêche. François Kampatib de l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI), membre du CST, et qui a 3 élus, a indiqué que le collectif n’était pas un parti politique et qu’à ce titre il ne pouvait pas se constituer en groupe à l’Assemblée. 

Il a toutefois réfuté l’existence de dissensions à ce sujet au sein du collectif ‘Sauvons le Togo’.

Lors des législatives du 25 juillet, le CST a obtenu 19 sièges ; 16 pour l’ANC et 3 pour l’ADDI.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.