Togo-Ghana : l’avenir des réfugiés

21/12/2013
 Togo-Ghana : l’avenir des réfugiés

Le Togo et le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugies multiplient les initiatives pour régler le sort des réfugiés installés au Togo. 17.746 Ghanéens vivraient ainsi dans le nord du pays depuis près de 30 ans. Mais y a aussi l’avenir de plusieurs centaines de Togolais qui avaient fui le pays après l’élection présidentielle de 2005.

Des responsables de la sécurité du Togo des deux pays se sont retrouvés vendredi à Lomé pour en discuter. A leurs côtés, les représentants du HCR.

‘Il est aujourd’hui du devoir de nos deux Etats de trouver des solutions pérennes pour mettre fin aux calvaires que vivent nos compatriotes de part et d’autre des frontières’, a déclaré le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehane.

Tous les réfugiés ne sont pas logés à la même enseigne. Si une grande majorité vivote et vit marginalisée, d’autres sont parvenus à s’intégrer dans les pays d’accueil.

Les mesures envisagées par Accra, Lomé et le HCR devront s’adapter à chaque situation, au cas par cas.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.