‘Togo mort’ et enterré

18/06/2018
‘Togo mort’ et enterré

L'opposition va d'échec en revers

Pour un flop, c’est un flop. La journée ‘Togo mort’ organisée par l'opposition ce lundi est un échec retentissant.

L’activité est normale tant à Lomé que dans le reste du pays.

Les opposants semblent à court d’idées pour mobiliser les troupes. Mais ils trouvent toujours une explication pour convaincre l’opinion que leur appel a été un grand succès.

‘Lorsqu’on lance un mot d’ordre, c’est pour éveiller les consciences. Il faut que les togolais prennent conscience de la situation de blocage dans laquelle se trouve leur pays', a déclaré lundi Antoine Folly, un des responsables de la coalition, qui a été obligé de reconnaître le revers subi par l’opposition. 

Comme à son habitude, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition de l'opposition, a affirmé sur RFI que les activités avaient été réduites des 2/3. Pourquoi pas des 3/4 pendant qu'on y est.

Et cette politicienne, adepte des fausses informations, d'affirmer que les Togolais sont décidés à aller à l'alternance. Peut-être, mais ils devront d'abord voter.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.