Torture : 100% transparent

21/07/2010
Torture : 100% transparent

Le Togo a adressé mercredi aux Nations Unies une demande d’adhésion à la Convention de l’Onu sur lutte contre la torture (Optional Protocol to the Convention against Torture, OPCAT), dont les députés ont approuvé la ratification le 10 juillet dernier.
L’OPCAT autorise l’accès aux prisons et à tous les lieux de détention aux responsables du sous-comité de l’Onu contre la torture (SPT) et oblige les Etats signataires à mettre en place des mécanismes indépendants de prévention chargés d’examiner le traitement infligé aux détenus et de faire des recommandations aux gouvernement. Le SPT intervient en qualité de conseiller.
Le SPT est composé de dix membres (avocats, médecins, experts indépendants) issus de pays ayant ratifié la Convention.
L’adhésion du Togo à l’OPCAT a justement été évoquée mercredi à Lomé par les responsables du Haut Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), par ceux de l’Association pour la prévention de la Torture (APT), basée à Genève, et par les membres du Comité de suivi du protocole (OPCAT)
« C’est une satisfaction car le Togo bénéficie désormais d’une visibilité sur le plan international en matière de défense et de protection des droits humains. Notre pays va désormais siéger au sous-comité des Nations Unies de lutte contre la torture », a indiqué Me Atto- Mensah (photo), coordinateur du Comité de suivi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.