Tour d’horizon politique avec l’UE

14/09/2012
Tour d’horizon politique avec l’UE

Les officiels togolais et les ambassadeurs des pays de l’Union européenne (UE) se sont retrouvés vendredi à Lomé pour la 13e session du dialogue politique.

Côté togolais, on notait la présence des ministres des Affaires étrangères, de l’Administration territoriale, de la Justice et des Droits de l’homme. Les ambassadeurs d’Allemagne, de France des Pays Bas et le chef de la délégation de l’UE au Togo représentaient l’Europe.  

Trois heures d’échanges au cours desquels il a bien sur été question de l’accord politique conclu jeudi à la Primature. Il devrait permettre d’avancer dans la préparation du scrutin législatif prévu avant la fin de l’année. Les participants ont parlé de ces échéances cruciales qui incluent également un scrutin local.

Enfin, les questions relatives aux droits de l’homme ont été abordées.

«Les échanges ont permis au gouvernement de faire le point sur la mise en œuvre des recommandations faîtes par les missions électorales, de donner les détails sur l’accord intervenu jeudi entre les différents acteurs de la crise politique, d’exposer les mesures concrètes prises pour garantir les libertés publiques », a souligné Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale.

Le dialogue politique gouvernement-UE se tient conformément à l’article 8 de l’accord de partenariat ACP-UE, signé à Cotonou le 23 juin 2000.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.