Tourner le dos à la torture

14/11/2012
Tourner le dos à la torture

Les ministres togolais de la Justice et des Droits de l’homme ont présenté lundi à Genève, le 2ème rapport périodique du Togo sur la mise en œuvre de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Un rapport présenté dans le cadre de la 49e session du Comité des Nations contre la torture.

Elaboré conformément aux directives du Comité contre la torture, ce document permet de faire le point sur les progrès enregistrés au Togo dans la lutte contre la torture ainsi que les défis qui restent à relever, en passant notamment en revue les mesures d'ordre législatif, judiciaire et administratif, prises en application des textes de la convention contre la torture.

Comme le veut la pratique, la présentation du rapport a été suivie d'un débat interactif qui a donné l'occasion aux membres du Comité de poser des questions, de formuler des recommandations pour aider le Togo à poursuivre efficacement les efforts qu'il déploie depuis des décennies en vue de combattre la torture et les traitements cruels, inhumains ou dégradants.  

Mardi, le Garde des Sceaux,Tchitchao Tchalim, a répondu aux préoccupations des membres en soulignant qu’en dépit, jusqu’à présent, de l’absence de textes juridiques et législatifs, son pays n’avait jamais adhéré à la torture.

Il a indiqué que le Togo était déterminé à tourner le dos à ces pratiques condamnables et a invité le Comité des Nations contre la torture l’aider dans cette démarche. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor a la fibre pour les nouvelles technos

Tech & Web

Emmanuel Adebayor, l’attaquant de Tottenham, s’intéresse aux technologies de l’information. Pense-t-il déjà à sa reconversion ? 

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

La BM a largement ouvert son portefeuille

Coopération

De 2008 à 2015, le portefeuille de la Banque mondiale au Togo s’est considérablement renforcé passant de un à 15 projets majeurs.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.