Tous à table !

16/11/2012
Tous à table !

Le Premier ministre Ahoomey Zunu (photo) est parvenu vendredi à réunir autour d’une même table partis de la majorité et principales formations de l’opposition, y compris celles qui, pendant des mois, s’était opposées à tout dialogue avec le pouvoir.

Ainsi ce matin étaient présents les représentants du collectif « Sauvons le Togo » et ceux d’Arc en ciel, principaux animateurs des manifestations de ces derniers mois.

«Les discussions vont porter sur le processus électoral ; néanmoins, d’autres sujets peuvent être également aborder », a indiqué le chef du gouvernement.

Il s’est félicité que ces pourparlers suscitent l’adhésion d’un grand nombre de participants.

«Nous avons voulu ce dialogue ce matin parce que, comme il s’y était engagé, le gouvernement a pris l’option de maintenir un courant permanent de discussion avec l’ensemble de la classe politique et les acteurs de la société civile. L’idée est d’améliorer d’abord - et c’est çà l’objet essentiel de ce jour -  le processus électoral sur tout ce qui peut être fait pour que les choses se passent pour le mieux avec une volonté de transparence », a déclaré le PM à l’ouverture des travaux.

Des élections législatives doivent se dérouler prochainement au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les bloggeurs ont rendez-vous à Togoville

Tech & Web

Initié par #Blog228, l’association des blogueurs togolais, le BlogCamp 2014 se déroulera à Togoville du 4 au 7 septembre.

L’Afrique telle qu’elle est

Culture

Journaliste et photographe, le Togolais Jean-Claude Abalo présente une belle expo photos sur l’Afrique.

Interpellation de Jonathan Fiawoo

Justice

Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a été interpellé mardi dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds à la filiale togolaise d’Ecobank.

Le Kabyé et l’Ewé enseignées dès le primaire ?

Culture

Faut-il enseigner l’Ewé et le Kabyé dès le primaire, puis tout au long de la scolarité. C’est ce que préconise Togbui Adoli Agokoli IV.