Tous à table !

16/11/2012
Tous à table !

Le Premier ministre Ahoomey Zunu (photo) est parvenu vendredi à réunir autour d’une même table partis de la majorité et principales formations de l’opposition, y compris celles qui, pendant des mois, s’était opposées à tout dialogue avec le pouvoir.

Ainsi ce matin étaient présents les représentants du collectif « Sauvons le Togo » et ceux d’Arc en ciel, principaux animateurs des manifestations de ces derniers mois.

«Les discussions vont porter sur le processus électoral ; néanmoins, d’autres sujets peuvent être également aborder », a indiqué le chef du gouvernement.

Il s’est félicité que ces pourparlers suscitent l’adhésion d’un grand nombre de participants.

«Nous avons voulu ce dialogue ce matin parce que, comme il s’y était engagé, le gouvernement a pris l’option de maintenir un courant permanent de discussion avec l’ensemble de la classe politique et les acteurs de la société civile. L’idée est d’améliorer d’abord - et c’est çà l’objet essentiel de ce jour -  le processus électoral sur tout ce qui peut être fait pour que les choses se passent pour le mieux avec une volonté de transparence », a déclaré le PM à l’ouverture des travaux.

Des élections législatives doivent se dérouler prochainement au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonction publique : la CCST demande l'application du nouveau statut

Social

A l’occasion de la fête du travail, la Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) a demandé l’application rapide du statut général de la fonction publique.

Valentine Alvares explore la bande FM

Culture

Après le succès de son premier titre ‘Osons’, la jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares explore les fréquences de Radio Africa.

En politique, il faut un minimum de logique

Politique

Le ministre de l'Administration territoriale a demandé à Jean-Pierre Fabre de faire preuve d'un peu de logique avant de lancer de folles accusations.

Dupuydauby lourdement condamné en Espagne

Justice

La juridiction espagnole vient de reconnaitre la culpabilité entière de Jacques Dupuydauby qui, à la tête de Progosa, gérait de nombreuses activités au port de Lomé.