Tous à table !

16/11/2012
Tous à table !

Le Premier ministre Ahoomey Zunu (photo) est parvenu vendredi à réunir autour d’une même table partis de la majorité et principales formations de l’opposition, y compris celles qui, pendant des mois, s’était opposées à tout dialogue avec le pouvoir.

Ainsi ce matin étaient présents les représentants du collectif « Sauvons le Togo » et ceux d’Arc en ciel, principaux animateurs des manifestations de ces derniers mois.

«Les discussions vont porter sur le processus électoral ; néanmoins, d’autres sujets peuvent être également aborder », a indiqué le chef du gouvernement.

Il s’est félicité que ces pourparlers suscitent l’adhésion d’un grand nombre de participants.

«Nous avons voulu ce dialogue ce matin parce que, comme il s’y était engagé, le gouvernement a pris l’option de maintenir un courant permanent de discussion avec l’ensemble de la classe politique et les acteurs de la société civile. L’idée est d’améliorer d’abord - et c’est çà l’objet essentiel de ce jour -  le processus électoral sur tout ce qui peut être fait pour que les choses se passent pour le mieux avec une volonté de transparence », a déclaré le PM à l’ouverture des travaux.

Des élections législatives doivent se dérouler prochainement au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Garder l’espoir

Santé

Une association franco-togolaise veut installer à Lomé une unité pilote pour soigner et accompagner les enfants atteints d'un cancer.

La Chine et le Togo ont un ennemi commun

Santé

Fort heureusement, le Togo n’a pas été touché par l’épidémie d’Ebola. Sa politique de prévention a sans doute été payante même si il doit rester sur ses gardes.

S'informer, se faire une opinion

Politique

La section France du parti UNIR (majorité présidentielle) organise samedi une conférence sur l’actualité politique au Togo. 

Le Togo se félicite de la décision de l’UA

Union Africaine

Les islamistes nigérians de Boko Haram sont devenus une menace pour la sécurité de tout le continent africain et nécessitent une réponse collective.