Tous à table !

16/11/2012
Tous à table !

Le Premier ministre Ahoomey Zunu (photo) est parvenu vendredi à réunir autour d’une même table partis de la majorité et principales formations de l’opposition, y compris celles qui, pendant des mois, s’était opposées à tout dialogue avec le pouvoir.

Ainsi ce matin étaient présents les représentants du collectif « Sauvons le Togo » et ceux d’Arc en ciel, principaux animateurs des manifestations de ces derniers mois.

«Les discussions vont porter sur le processus électoral ; néanmoins, d’autres sujets peuvent être également aborder », a indiqué le chef du gouvernement.

Il s’est félicité que ces pourparlers suscitent l’adhésion d’un grand nombre de participants.

«Nous avons voulu ce dialogue ce matin parce que, comme il s’y était engagé, le gouvernement a pris l’option de maintenir un courant permanent de discussion avec l’ensemble de la classe politique et les acteurs de la société civile. L’idée est d’améliorer d’abord - et c’est çà l’objet essentiel de ce jour -  le processus électoral sur tout ce qui peut être fait pour que les choses se passent pour le mieux avec une volonté de transparence », a déclaré le PM à l’ouverture des travaux.

Des élections législatives doivent se dérouler prochainement au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.

Un projet essentiel dans la lutte contre Ebola

Santé

Le manque d’accès à un système de santé de qualité, en particulier à un diagnostic et à des services de laboratoire de qualité, entrave les efforts de l’Afrique de l’Ouest.