Tous d’accord pour le recensement

13/03/2013
Tous d’accord pour le recensement

Pour une fois, la classe politique togolaise est unanime. Le recensement électoral, qui démarre le 15 mars, bénéficie du soutien des principaux partis politiques. D’UNIR à l’ANC en passant par le CAR, l’UFC ou la CDPA, tout le monde est d’accord pour reconnaître que ce processus est un passage obligé avant toute élection. Et justement, les législatives et les locales seront organisées au cours du premier semestre.

Si certaines formations n’ont toujours pas indiqué clairement si elles y participeraient, elles ont néanmoins invité leurs sympathisants et militants à se faire enregistrer.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui organise toute l’opération, l’a rappelé récemment, ce recensement n’est pas une révision des listes électorales. Chaque citoyen inscrit sur les listes recevra une nouvelle carte d’électeur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.