Tous les Togolais ne sont pas des accros des manifs

12/10/2017
Tous les Togolais ne sont pas des accros des manifs

Les uns veulent manifester, les autres souhaitent travailler

En dépit de l’interdiction de manifestations en semaine, les opposants rassemblés au sein d’une coalition ont décidé de descendre dans la rue le 18 octobre. Ils ont l’intention de se rendre au siège de l’Assemblée nationale et à la représentation locale de la Cédéao.

L’ANC juge ‘arbitraire et scélérate’ la mesure gouvernementale.

L’objectif des pouvoirs publics n’est pas d’interdire les rassemblements politiques, mais d’éviter que leur répétition ne gêne l’activité économique et la libre circulation des citoyens.

Les marches sont autorisées sans aucune contrainte le weekend. Dans la semaine, les partis politiques et syndicats sont invités à se rassembler dans un lieu fixe comme un stade.

La décision des autorités n’a rien d’arbitraire, ni d’illégale comment l’affirment les opposants.

Des opposants qui sont engagés dans un bras de fer avec le gouvernement depuis mi-aôut. Ils dénoncent le projet de réforme constitutionnelle qui prévoit de limiter à deux le nombre de mandats présidentiels et d’introduire un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

La coalition de l’opposition exige le retour à la constitution de 1992 qui prévoit exactement le même dispositif !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.