Tous les Togolais ne sont pas des opposants !

02/12/2017
Tous les Togolais ne sont pas des opposants !

Manif de l'opposition samedi dans les rues de la capitale

L’opposition est parvenue à mobiliser quelques milliers de personnes samedi à Lomé pour la dernière manifestation de la semaine.

Plusieurs leaders de la coalition étaient en tête de cortège, notamment  Brigitte Adjamagbo-Johnson, Jean Kissi et Antoine Folly.

Les manifestants réclament le retour à la constitution de 1992 et le départ du chef de l’Etat dont le mandat s’achève en 2020.

Depuis 3 mois, les manifestations n’ont pas rassemblé plus de 10.000 personnes les bons jours. On est très loin des affirmations des opposants selon lesquelles ‘le peuple tout entier est mobilisé pour le changement.’

La population souhaite effectivement des évolutions, ce qui est normal. Mais elle n’est pas prête à descendre dans les rues tous les jours. La petite frange des Togolais qui s’intéresse à la politique préfère voir les changements se matérialiser au travers des institutions ou d’un dialogue entre le pouvoir et l’opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.