Tous les chemins mènent aux élections

21/02/2013
Tous les chemins mènent aux élections

Au terme de deux jours de concertations sous l’égide de l’évêque d’Atakpamé, Mgr Nicodème Barrigah (photo), et de diplomates occidentaux, majorité et opposition campent sur leurs positions. Aucune déclaration publique n’a été faîte à l’issue des discussions, mais Brigitte Johnson Adjamagbo de la CDPA et membre de la coalition « Arc-en-ciel » s’est exprimée en relevant des divergences.

En fait, il n’y a rien de bien nouveau. La CDPA, le CAR et le FRAC (un rassemblement de petits partis et d’associations) exigent la tenue de pourparlers sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles avant les élections législatives. UNIR (au pouvoir) et d’autres partis d’opposition estiment que ces questions devront être débattues par la nouvelle Assemblée.  

Autres divergences mentionnées par Mme Adjamagbo, la composition de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), le découpage, le mode de scrutin, la nomination et les prérogatives du Premier ministre, etc…

Note positive, la responsable de la CDPA a souligné que «chacune des délégations a réaffirmé son attachement et sa disponibilité au dialogue ».

Le Togo doit organiser dans les semaines qui viennent des élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.