Tout l’avenir du Togo dans une compilation

19/01/2012
Tout l’avenir du Togo dans une compilation

Les membres du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) ont achevé jeudi la première phase de leurs travaux qui a porté essentiellement sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Les propositions sont compilées dans un document qui sera soumis au président de la République.

«Nous avons rempli notre mission, mais nous l’avons fait pas non pas en tant que responsables de partis politiques, mais en qualité de citoyens qui souhaitent que le Togo tourne les pages sombres de son histoire », a déclaré le leader du PRR, Nicolas Lawson.

« Une fois que le document aura été remis au chef de l’Etat et connu du grand public, les Togolais sauront vraiment tout le travail qui a été fait », a encore indiqué M. Lawson.

Il en outre invité les leaders de l’opposition, en congé du CPDC, « à arrêter la tromperie en venant reprendre leur place ».

Selon le communiqué officiel, le Cadre, après avoir débattu et épuisé les reformes prescrites dans le chapitre 3, alinéas 3 point 2 de l’accord politique global (APG) a retenu les propositions de réformes sur plusieurs points dont le régime politique, la nomination et les prérogatives du Premier ministre, les conditions d’éligibilité du président de la République, la durée, la limitation du mandat présidentiel et le mode de scrutin, l’institution du Sénat et la réforme de la Cour constitutionnelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.