Tout pour faire rentrer les réfugiés

27/01/2007
Tout pour faire rentrer les réfugiés

Les membres du comité ad hoc mis en place par le gouvernement en vue d'appuyer le Haut commissariat aux rapatriés et à l'action humanitaire, se sont retrouvés samedi en vue de rechercher les voies et moyens pouvant favoriser le retour des Togolais réfugiés au Bénin et au Ghana, à la suite des évènements survenus lors de la présidentielle.

Cette rencontre s'est déroulée dans le cadre d'un séminaire organisé par les autorités togolaises visant à accélérer la procédure visant à aider les réfugiés Togolais. 

Ce comité est composé des représentants des neuf délégations ayant participé au dialogue intertogolais qui a aboutit à la signature le 20 août, d'un accord politique.

 

Cet accord prévoit la création d'un comité chargé de "prendre attache avec les réfugiés, en vue d'examiner avec eux les voies et moyens susceptibles d'accélérer leur retour".

 

Environ 10.500 réfugiés du Togo se trouvent toujours au Bénin et au Ghana, selon le Haut commissariat aux rapatriés et à l'action humanitaire.

 

Cette baisse sensible est due aux mesures d'apaisement prises par le gouvernement dans le cadre du processus de réconciliation amorcé depuis plusieurs mois. 

 

En mars, le gouvernement a ainsi décidé d'abandonner les poursuites à l'encontre des personnes accusées d'infractions ou délits liés à l'élection présidentielle d'avril 2005.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.