Tout pour faire rentrer les réfugiés

27/01/2007
Tout pour faire rentrer les réfugiés

Les membres du comité ad hoc mis en place par le gouvernement en vue d'appuyer le Haut commissariat aux rapatriés et à l'action humanitaire, se sont retrouvés samedi en vue de rechercher les voies et moyens pouvant favoriser le retour des Togolais réfugiés au Bénin et au Ghana, à la suite des évènements survenus lors de la présidentielle.

Cette rencontre s'est déroulée dans le cadre d'un séminaire organisé par les autorités togolaises visant à accélérer la procédure visant à aider les réfugiés Togolais. 

Ce comité est composé des représentants des neuf délégations ayant participé au dialogue intertogolais qui a aboutit à la signature le 20 août, d'un accord politique.

 

Cet accord prévoit la création d'un comité chargé de "prendre attache avec les réfugiés, en vue d'examiner avec eux les voies et moyens susceptibles d'accélérer leur retour".

 

Environ 10.500 réfugiés du Togo se trouvent toujours au Bénin et au Ghana, selon le Haut commissariat aux rapatriés et à l'action humanitaire.

 

Cette baisse sensible est due aux mesures d'apaisement prises par le gouvernement dans le cadre du processus de réconciliation amorcé depuis plusieurs mois. 

 

En mars, le gouvernement a ainsi décidé d'abandonner les poursuites à l'encontre des personnes accusées d'infractions ou délits liés à l'élection présidentielle d'avril 2005.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.