Transhumance : règlementer sans interdire

26/02/2014
Transhumance : règlementer sans interdire

Chaque année, la transhumance donne lieu à des affrontements parfois mortels entre population autochtone et migrants

Lors du conseil des ministres qui s’est déroulé mercredi, le ministre de l’Agriculture a rendu compte de l’atelier sur la transhumance qui s’est tenu il y a une dizaine de jours. Les discussions ont permis de réactualiser la carte de la transhumance avec une définition claire des zones de pâturage, des sites d’accueil et des couloirs empruntés. 

Chaque année, la transhumance donne lieu à des affrontements parfois mortels entre population autochtone et migrants en transit avec leur bétail.

Les autorités togolaises ont rappelé à maintes reprises qu’il n’était pas question d’interdire la pratique, juste de la règlementer afin d’éviter de nouveaux conflits.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.