Transhumance : règlementer sans interdire

26/02/2014
Transhumance : règlementer sans interdire

Chaque année, la transhumance donne lieu à des affrontements parfois mortels entre population autochtone et migrants

Lors du conseil des ministres qui s’est déroulé mercredi, le ministre de l’Agriculture a rendu compte de l’atelier sur la transhumance qui s’est tenu il y a une dizaine de jours. Les discussions ont permis de réactualiser la carte de la transhumance avec une définition claire des zones de pâturage, des sites d’accueil et des couloirs empruntés. 

Chaque année, la transhumance donne lieu à des affrontements parfois mortels entre population autochtone et migrants en transit avec leur bétail.

Les autorités togolaises ont rappelé à maintes reprises qu’il n’était pas question d’interdire la pratique, juste de la règlementer afin d’éviter de nouveaux conflits.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.