Transport urbain : les bus débarquent

01/02/2012
Transport urbain : les bus débarquent

Les 60 autobus commandés par le gouvernement togolais pour développer le réseau de transport urbain sont attendus ce soir au port autonome. L’information a été confirmée mercredi par le ministre des Transports, Ninsao Gnofam. 

5 bus avaient déjà été livrés à l’occasion du sommet ACP-UE en novembre dernier.

La Sotral sera chargée de mettre en place des lignes desservant le centre ville de Lomé et les banlieues. Cette société avait lancé en 2008 le premier réseau public de transport dans la capitale avec des bus fournis par la ville de Lyon (France) dont il ne reste aujourd’hui que deux exemplaires en état de marche.

Sept lignes vont être créées : Adawlato-Zanguéra, Adawlato-Terminal du Sahel, Adawlato-Avépozo, Adawlato-Kégué. Boucle de Kodjoviakopé (Boulevard de la République – Boulevard du 13 janvier), Agoényivé – Adidogomé, Adidoadin- Ecole Française en passant par le pavé d’Aflao-Gagli (Djidjolé) et par l’Avenue François Mitterand.

Signalons que plusieurs autocars sont destinés à l’Université de Lomé pour le transport des étudiants.

A l’instar des pays voisins, le Togo ne dispose d’un réseau de transport public. Les habitants, en particulier ceux de la capitale, sont obligés de recourir au système D ou de prendre des taxis-motos et des taxis classiques ; chers et pas toujours disponibles aux heures de pointe.

L’achat de ces bus aura coûté au gouvernement plus de 3 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.