Triste mercredi

18/10/2017
Triste mercredi

Damehame Yark

Quatre personnes ont été tuées par balle, dont une à Lomé et 3 à Sokodé, lors des manifestations non-autorisées organisées mercredi par l’opposition. Une soixantaine de personnes ont été interpellées.

Le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, qui a donné le bilan dans la soirée l’a jugé lourd et évitable.

A ce stade, il est impossible de déterminer l’origine des tirs. En effet, des armes de guerre circulent et auraient pu être utilisées par des manifestants.

Les protestations du jour n’ont rien eu de pacifique. Le meeting autorisé à la plage n’a pas connu d’affluence.  Très tôt le matin, des groupes ont saccagé des édifices publics et des commerces et ont agressé des passants.

En dépit de ce sombre bilan, la coalition de l’opposition a appelé à de nouveaux rassemblement jeudi à Lomé et à l’intérieur du pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.