Triste mercredi

18/10/2017
Triste mercredi

Damehame Yark

Quatre personnes ont été tuées par balle, dont une à Lomé et 3 à Sokodé, lors des manifestations non-autorisées organisées mercredi par l’opposition. Une soixantaine de personnes ont été interpellées.

Le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, qui a donné le bilan dans la soirée l’a jugé lourd et évitable.

A ce stade, il est impossible de déterminer l’origine des tirs. En effet, des armes de guerre circulent et auraient pu être utilisées par des manifestants.

Les protestations du jour n’ont rien eu de pacifique. Le meeting autorisé à la plage n’a pas connu d’affluence.  Très tôt le matin, des groupes ont saccagé des édifices publics et des commerces et ont agressé des passants.

En dépit de ce sombre bilan, la coalition de l’opposition a appelé à de nouveaux rassemblement jeudi à Lomé et à l’intérieur du pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.