Triste mercredi

18/10/2017
Triste mercredi

Damehame Yark

Quatre personnes ont été tuées par balle, dont une à Lomé et 3 à Sokodé, lors des manifestations non-autorisées organisées mercredi par l’opposition. Une soixantaine de personnes ont été interpellées.

Le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, qui a donné le bilan dans la soirée l’a jugé lourd et évitable.

A ce stade, il est impossible de déterminer l’origine des tirs. En effet, des armes de guerre circulent et auraient pu être utilisées par des manifestants.

Les protestations du jour n’ont rien eu de pacifique. Le meeting autorisé à la plage n’a pas connu d’affluence.  Très tôt le matin, des groupes ont saccagé des édifices publics et des commerces et ont agressé des passants.

En dépit de ce sombre bilan, la coalition de l’opposition a appelé à de nouveaux rassemblement jeudi à Lomé et à l’intérieur du pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.