Trois jours de plus pour le recensement

29/07/2007
Trois jours de plus pour le recensement

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) du Togo a décidé dimanche de prolonger de trois jours les opérations de recensement dans la première zone, selon des sources proches de cette structure. "Nous avons décidé d'ajouter trois jours supplémentaires, suite à la doléances des partis politiques et des problèmes rencontrés les premiers jours de ce recensement", a confié à Republicofotogo.com, un membre de la Céni.

"Nous espérons qu'avec ce délai supplémentaire, l'équilibre sera rétabli et les retardataires pourront se faire recenser", a-t-il souligné.Les opérations de recensement dans la première zone vont donc s'achever le 1er août au lieu du 29 juillet.

Les responsables des partis politiques ont demandé samedi à la Céni de prolonger la durée du recensement électoral, suite à de petits flottement constatés au démarrage des opérations.

Cette demande a été faite par l'ensemble des partis politiques présents samedi à une séance de travail avec les responsables de l'institution.

Plusieurs partis politiques étaient présents dont le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir), l'Union des forces du changement (UFC), la Convergence patriotique panafricaine (CPP) et le Comité d'action pour le Renouveau (CAR).

"C'est une bonne décision. Il faudrait que les membres de la Céni se déplacent sur le terrain, afin de régler les petits problèmes, notamment la pénurie de cartes dans certains centres", a indiqué un responsable d'un parti politique signataire de l'accord politique global.

Aucune date n'a encore été fixée pour la tenue de ces législatives prévues normalement cette année, le mandat de l'actuel Parlement s'achevant le 22 octobre prochain.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.