UFC et Frac boudent les fêtes de l’indépendance

07/04/2010
UFC et Frac boudent les fêtes de l’indépendance

Après avoir boycotté mardi l’ouverture de la session parlementaire, l’UFC poursuit sa logique contestataire en annonçant qu’il ne participerait pas aux festivités marquant le 50e anniversaire de l’indépendance du Togo ; des cérémonies prévues le 27 avril.

Le parti d’opposition entend organiser ses propres réjouissances en marge des manifestations officielles.
« L’UFC et le FRAC s’associent avec tous ceux qui connaissent le sens de cette indépendance », a déclaré Patrick Lawson, le vice-président de l’UFC.

La formation d’opposition conteste la réélection de Faure Gnassingbé assurant que son candidat, Jean-Pierre Fabre, a remporté le scrutin, en dépit du quitus donné par la communauté internationale concernant la validité de l’élection et des résultats.

L’UFC s’est alliée à une coalition, le Frac, regroupant d’anciens hauts responsables du RPT (au pouvoir) comme Agbéyomé Kodjo (ancien Premier ministre du Général Eyadema) et Dahuku Péré (ancien président de l’Assemblée nationale).

Quant à Kofi Yamgnane, également membre du Frac, il semble avoir mis de l’eau dans son vin en reconnaissant implicitement l’élection de Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.