UIP : la bonne lecture

31/05/2011
UIP : la bonne lecture

Le président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh (photo), a piqué une grosse colère face aux interprétations des médias privées sur une "pseudo-condamnation des autorités togolaises par l’Union interparlementaire (UIP) à propos des 9 députés ex-UFC exlus en novembre dernier ».
M. Bonfoh a donné lecture aux élus lors de la séance de mardi d’un courrier que le comité de l’UIP lui a adresse à ce sujet.
« Nulle part il n’a été question dans cette lettre que les 9 députés révoqués retrouvent leur siège au parlement », a souligné M. Bonfoh. Et de lancer cet avertissement : « Les journaux ont commencé par l’interpréter comme ils veulent, ne vous inquiétez pas nous allons y faire face.
«Le comité de l’UIP a vivement apprécié l’opportunité qu’il a lors de sa session à Panama de s’entretenir de vive voix avec votre délégation pour échanger des vues sur cet acte », peut-on lire dans la lettre de l’UIP.
Bref, les ex-députés n’ont plus qu’à se trouver un autre job.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.