UNIR les Togolais

15/04/2012
UNIR les Togolais

Les choses n’ont pas traîné. Quelques heures après la dissolution du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir), annoncé par Faure Gnassingbé, un nouveau parti lui a succédé. 

Il s’agit de l’Union pour la République (UNIR). Sa création a été annoncée dans la nuit de samedi à dimanche à Atakpamé (160 km au nord de Lomé), quelques heures après la fin du 5ème congrès extraordinaire du RPT à Blitta.

UNIR a pour ambition de s’ouvrir à toutes les formations politiques, à toutes les sensibilités, à tous ceux qui partagent les idéaux de Faure Gnassingbé.

Et justement, la vice-présidence du parti a été confiée à Georges Aidam, du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, opposition).

La création de cette formation est un événement politique au Togo.

Lire le communiqué officiel

Un groupe de personnalités de toutes les couches socioprofessionnelles et représentant toutes les préfectures du Togo, ont porté  un nouveau parti politique sur les fonts baptismaux, au terme d’une assemblée générale constitutive, qui s’est tenue ce 14 avril 2012 à Atakpamé dans la région des plateaux, en présence de son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé.

Dénommé UNION POUR LA REPUBLIQUE, en sigle UNIR, le nouveau parti vise à offrir aux Togolais un nouveau cadre d’expression politique qui leur permettra de fédérer toutes les énergies, au-delà des clivages politiques, sociaux et religieux, en vue de bâtir un Togo nouveau dans l’union, la concorde nationale et la prospérité.

Le nouveau parti s’engage à cet effet à promouvoir une gouvernance politique, économique et sociale fondée sur le dialogue et la participation des forces vives et de toutes les composantes de la société togolaise sans exclusive.

Les statuts du nouveau parti insistent sur la nécessité de contribuer à l’ancrage de la démocratie au Togo en œuvrant à l’émergence d’une nouvelle éthique républicaine fondée sur  les vertus cardinales que sont :  l’égalité et la fraternité.

La consolidation de la relance économique, l’amélioration des conditions de vie des populations togolaises et en particulier de ses couches les plus vulnérables seront au cœur de l’action du parti. 

Les membres fondateurs ont lancé un appel solennel, vibrant et fraternel à toutes les Togolaises et à tous les Togolais résidant sur le territoire national et à l’étranger à les rejoindre et à se mobiliser afin qu’ensemble, ils puissent  contribuer activement à l’implantation de la nouvelle formation politique, à son développement  et à son rayonnement, ainsi qu’à l’essor du Togo.

VOIR LA VIDEO

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.