Un Togo fort, prospère, juste et solidaire

02/01/2016
Un Togo fort, prospère, juste et solidaire

Le président Faure Gnassingbé lors de son allocution

Le président Faure Gnassingbé a adressé ce samedi ses vœux aux Togolais pour 2016. Une allocution centrée, notamment, sur la lutte contre le terrorisme et sur le souvenir d'une année marquée par les attentats en Afrique, en Europe et dans le reste du monde. Il a d'ailleurs rappelé que la menace était toujours présente.

‘Les vagues meurtrières d’attentats terroristes qui ont frappé notre continent l’Afrique, en particulier le Mali et le Nigeria, le continent européen notamment le sol français, et le reste du monde au cours de l’année qui s’achève, montrent, s’il en était besoin, l’installation de la donne sécuritaire  comme une tendance lourde des années et décennies à venir. Cette montée de l’insécurité  est un défi majeur que nous devons impérativement  et collectivement  relever avec plus de vigueur à ce moment charnière de la vie de la planète, où nous venons de nous engager pour d’ambitieux objectifs de développement durable.’, a-t-il déclaré.

L’occasion de féliciter les forces de défense et de sécurité ‘qui risquent au quotidien leurs vies,  en agissant vaillamment à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières, pour un monde pacifié et plus sûr.’

Le chef de l’Etat a regretté les évènements tragiques à Tabligbo et Mango et a invité les Togolais à travailler ensemble pour prévenir ce genre de situations ‘que nous ne pouvons et ne devons tolérer’. Il a demandé davantage de professionnalisme aux forces de sécurité et un sens civique plus développé de la part de la population.

Revenant sur les dernières élections présidentielles, M. Gnassingbé s’est félicité du scrutin apaisé, libre et transparent, symbole d’une démocratie qui se consolide.

Sur le plan économique et social, le président togolais a fait part de son optimisme et de sa confiance quant à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Le Togo maintient le cap vers l'émergence

‘Sans avoir besoin de le crier haut et fort, le Togo maintient le cap vers l’émergence, comme en témoignent les nombreuses réalisations effectuées depuis une décennie en matière d’infrastructures économique et sociale. L’accroissement  du rythme des investissements à l’heure actuelle, est l’expression de notre détermination collective à accélérer le développement de notre pays et à amplifier la jouissance de ses effets par les populations à la base’, a-t-il martelé. 

2016 doit être une année marquée par la mobilisation de ressources internes afin d’offrir  des services publics plus efficients, de meilleure qualité, et au plus  grand nombre. 

Faure Gnassingbé entend bâtir des institutions fortes, une administration efficace, plus proche et à la hauteur des performances recherchées.

‘Dans le même  esprit  de nouvelles étapes seront franchies dans le  processus de reformes politiques et de décentralisation. Ceci nécessite de donner corps à la commission sur les reformes constitutionnelles et institutionnelles et d’amorcer la mise en œuvre de la feuille de route relative à la décentralisation et aux élections locales’, a-t-il souligné.

Le président a conclu son intervention en indiquant que 2016 ne serait pas de tout repos car le gouvernement devra travailler d’arrache pied pour construire un Etat fort, prospère, juste, et solidaire afin de préparer l’avenir.

Informations complémentaires

Voeux à la Nation.pdf 52,70 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.