Un Togo vert et prospère

25/06/2013
Un Togo vert et prospère

La caravane nationale de l’environnement et du développement durable achèvera mardi sa tournée à travers le pays. Elle était hier à Sokodé, étape culminante, en présence de plusieurs ministres dont ceux de l’Environnement, de l’Agriculture, du Tourisme, des Sports ainsi que du représentant du Pnud.

Du 7 au 25 juin dans les cinq chefs lieux de région du pays, la caravane a offert aux populations l’opportunité d’avoir plus d’information sur des projets et programmes du gouvernement, des ONG et des organisations à la base particulièrement sur les initiatives qui aident l’environnement et sur celles qui apportent un double gain économique et environnemental.

Cette opération est organisée conjointement par les ministères de l’Environnement et du Développement à la base.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale d’information et d’éducation afin de sensibiliser la population, notamment celle à la base, sur les problématiques comme les changements climatiques, la désertification et la dégradation des sols, la déforestation et la perte de la biodiversité qui réduisent de façon sévère leurs moyens de subsistance. 

Cette opération est organisée conjointement par les ministères de l’Environnement et du Développement à la base.

Prenant la parole à cette occasion, Dédé Ahoéfa Ekoué (photo), la ministre de l’Environnement, à indiqué que plus de 10.000 personnes avaient répondu à l’appel des organisateurs. La preuve, selon elle, que les questions d’environnement et de protection de la nature intéressent les Togolais.

Voici le discours prononcé par Dédé Ahoéfa Ekoué lors de l’étape de Sokodé

C’est un infime privilège et une immense joie  pour moi d’être avec vous ce matin  entouré d’autres membres du gouvernement et plusieurs hautes personnalités.  

Avant toute chose, permettez-moi d’adresser mes vifs  remerciements aux autorités locales et à  la vaillante population de la région centrale,  pour son accueil chaleureux qui nous a été réservé à cette  cérémonie de démarrage de la première caravane nationale de l’environnement et du développement durable.   

 Aujourd'hui nous nous retrouvons ici à Sokodé à l'étape culminante de la caravane.  Cette  caravane qui a démarré le 7 juin 2013  à Tsévié a sillonné les trois autres régions pour arriver avec succès , enthousiasme et joie à Sokodé pour qu’ensemble à partir de cet instant, nous puissions dire haut et fort que le développement ne peut être durable et profitable à tous que si nous adoptions des techniques, des pratiques, et des produits qui protègent au mieux l’environnement. 

A Tsévié, Atakpamé, Kara et Dapaong , nous avons pu voir, découvrir et admirer des techniques, des pratiques et des produits écologiques, qui peuvent rapporter des avantages économiques aux populations. 

Mesdames et Messieurs, 

C'est le tour de la région centrale de se familiariser avec ces techniques, produits et solutions gagnant-gagnant.

Comme vous l'avez constaté à travers la sensibilisation itinérante dans la ville de Sokodé, de nombreux acteurs se sont mobilisés pour sensibiliser les populations à l'urgence d'agir en faveur de l’environnement. 

La foire de Sokodé et la causerie communautaire quant à elles, permettront aux populations de la région centrale de s'imprégner des initiatives réussies qui allient gains économiques et  préservation de l'environnement pour enclencher une dynamique vertueuse de développement durable. 

Le Séminaire jeunesse de Sokodé nous permettra de préparer et encourager les jeunes à influencer  positivement le présent et l’avenir de notre pays en devenant des leaders engagés pour la promotion d’un développement durable qui profite à tous.

Mesdames et Messieurs,

Comme vous venez de le constater, le programme de cette caravane est très riche et varié. 

Cette  caravane n’aurait pas été possible sans l’appui des autorités locales, particulièrement, les Préfets et les Présidents des délégations spéciales   des chefs lieux de régions à qui nous tenons à rendre un hommage mérité.  Nos Chefs traditionnels se sont aussi mobilisés pour nous soutenir à travers le pays. Qu’ils trouvent ici le témoignage de notre reconnaissance. 

L'étape de Sokodé est un point culminant qui est à la fois une clôture de la première caravane nationale de l'environnement mais aussi un nouveau départ pour une mise en œuvre accrue des solutions et pratiques divulguées au cours de cette caravane. 

Pour ce qui est de cette dernière étape de la caravane, la forte mobilisation  de la population pour la sensibilisation itinérante ce jour, annonce déjà l’éclat du succès de la caravane à Sokodé. 

Nous remercions vivement toute la population à la base en général, particulièrement la population de la région centrale, qui s'est investie pour le succès de cette initiative. 

Pour les quatre régions déjà parcourues, la caravane nationale de l'environnement et du développement durable a mobilisé plus de  1500 participants aux sensibilisations itinérantes, près de 3000 personnes ayant visité les stands animés par plus de 70 exposants, environ 400 participants aux sessions de causeries communautaires, et plus de 1000 élèves et étudiants aux semaines jeunesses.  Plus de 6000 personnes en tout ont été impliqués directement dans les activités. 

A travers les medias, y compris les medias nationaux et surtout les medias locaux ( radios et TV privées et communautaires), le nombre de personnes sensibilisées a été amplifié largement au delà des 6000 directement impliquées. Que les médias trouvent ici le témoignage de notre gratitude pour leur précieux accompagnement. 

Le succès éclatant  qu'à enregistré la caravane à ce jour, prouve bien que cette caravane impulsée par le Chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé est une initiative qui répond aux attentes des populations à la base dans leur quête de développement durable. 

Ce succès doit nous engager à aller au delà de la sensibilisation et de la formation pour commencer ensemble un nouveau voyage axé sur la mise en œuvre effective des leçons apprises.  

Tous les acteurs qui ont été sensibilisés et qui ont acquis de nouvelles connaissances sur des techniques et solutions durables, sont vivement invités à les mettre en pratique et à les partager avec le plus grand nombre d'acteurs.

Les leaders de l’environnement et du développement durable y compris ceux qui ont parcouru tout le chemin avec nous depuis le démarrage à Tsévié, sont fortement encouragés à redoubler d’efforts dans leurs actions et à accompagner  les communautés, les associations, les CVD et CDQ pour traduire  dans les faits les bonnes pratiques mises en exergue durant la caravane.

Passons tous à l’action  dès aujourd'hui pour un développement  durable accéléré à la base:  plantons plus d’arbres et entretenons les pour adoucir le climat; luttons contre la déforestation pour éviter de nous exposer aux inondations, aux glissements de terrains, à l’appauvrissement des sols, et à la désertification; utilisons les foyers améliorés pour réduire la consommation de bois et de charbon de bois; utilisons si nos moyens nous le permettent du gaz pour réduire la pression sur nos forêts et faire plus d'économie; pratiquons l'agroforesterie pour accroitre les rendements tout en préservant la fertilité des sols; optons pour l’énergie solaire pour plus d'économie et moins de pollution; luttons contre la pollution de nos villes et campagnes par les sachets plastiques pour réduire les risques d'inondations, et de maladies. 

Notre présence ici veut dire que chacun de nous fera quelque chose pour que notre environnement soit préservé afin que nous gagnions plus en argent, en santé, en bien être et que nous laissions à nos enfants et petits enfants un Togo plus vert et prospère. 

Le gouvernement pour sa part continuera ses actions en faveur d'un environnement sain mais il ne peut  réussir sans votre concours. c'est pourquoi nous exhortons chacun et  chacune de vous,  à vous joindre  au gouvernement, pour la promotion d'un développement accéléré à la base et respectueux de l'environnement. 

Je ne saurai terminer mes propos sans exprimer  ma profonde reconnaissance : 

- Au Ministère du Développement à la Base de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes dont la collaboration ne nous a jamais fait défaut dans la préparation de la présente manifestation.

- Aux ministres qui nous ont rejoint dans les différentes étapes de la caravane.

- A tous les départements ministériels qui ont apporté leur contribution à travers les comités d’organisation. 

- Aux partenaires techniques et financiers en l’occurrence le PNUD, la GIZ, le CADERDT et les sponsors, notamment Togo Cellulaire, la Société VOLTIC, la LONATO, dont les appuis ont permis l’organisation de cette manifestation.

Mes remerciements vont également

- Au Préfet de Tchaoudjo dont le leadership et l’implication ont été essentielles pour que cette caravane devienne une réalité ce jour dans la région Centrale,

- Aux médias qui nous accompagnent.

Toute notre gratitude aux forces de l’ordre et de sécurité qui nous permettent de conduire nos activités en toute quiétude et sérénité. 

Je félicite le comité d’organisation, les directeurs régionaux et leurs collaborateurs, les organisations de la société civile pour l’excellence du travail réalisé.

Je tiens à remercier chacune des directions régionales de l’environnement  et les comites interministériels régionaux qui ont porté à bras le corps cette initiative pour en faire une réalité. Je remercie les directions régionales et  services des ministères qui se sont engagés.

J'adresse mes vives félicitations à l’équipe de coordination de la caravane nationale supervisée par Monsieur Folly, Directeur  de l’inspection forestière et environnementale et  le Conseiller DOGBE Maurice,  Monsieur  APLA coordonnateur et aux autres membres de l'équipe: Monsieur AGBOSSOUMONDE, Monsieur KATANSAOU, Monsieur KONZAHOU, Mme ALI Sando, Mme DABIDA, Monsieur MOSSO, Monsieur AWOUGNON et aux autres cadres du ministère qui ont travaillé nuit et jour pour la réussite du processus.

Etant à l'étape de Sokodé, je ne pourrai m'empêcher de féliciter vivement le Directeur régional de l'environnement de la  Centrale et tout son personnel pour leur contribution de qualité au succès de cette initiative. 

Mes remerciements au Secrétaire Général du Ministère de l’environnement qui a apporté son soutien à l’organisation de l’événement et qui m'a valablement représenté dans les régions des Plateaux, Savanes et Kara. 

Merci à tous pour tout le travail  qui a été accompli et pour ce qui sera fait. Merci pour la forte mobilisation de ce jour.

 Au vu de cette impressionnante mobilisation, je ne doute pas un seul instant que l’étape de Sokodé sera un succès aussi retentissant si non plus retentissant que toutes les autres étapes. 

C’est sur cette note de satisfaction et en vous assurant que les leçons de cette première caravane seront capitalisées dans notre prochain programme d'écocitoyenneté que je déclare officiellement démarrée, la première caravane nationale de l’environnement et du développement durable dans la région Centrale, étape finale de cette initiative lancée le 7 juin 2013    à Tsevie.

Vive la Première Caravane nationale de l’environnement et du développement durable,

Vive le Togo Vert et Prospère.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.