Un ancien du FMI rentre au gouvernement

28/06/2015
Un ancien du FMI rentre au gouvernement

Kossi Assimaïdou

Kossi Assimaïdou a été nommé dimanche ministre auprès du ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, chargé de la Planification et de la Prospective.

Ancien administrateur du Fonds monétaire international (FMI) représentant d’une vingtaine de pays, dont le Togo, au conseil d’administration de l’institution, il a passé huit ans à Washington.

M. Assimaïdou avait débuté son mandat en 2010 en pleine crise économique et financière mondiale. Malgré ce contexte peu favorable, il s’est toujours battu pour faire entendre la voix de l’Afrique et défendre au mieux les intérêts des pays qu’il représente. Il y est parvenu.

Sa détermination et son abnégation lui ont valu le respect du Fonds et l’amitié de sa directrice générale, Christine Lagarde.

Kossi Assimaïdou a toujours milité au FMI pour que l’Afrique puisse tirer profit d’une croissance soutenue en développant les investissements en faveur des infrastructures et des secteurs prioritaires que sont l’eau, l’assainissement, la santé et l’éducation. Il a plaidé pour une approche compréhensive des réalités africaines dont les fondements peuvent dérouter certains économistes occidentaux peu familiers de la région.

Face aux blocages et à l’incompréhension rencontrés parfois, cet ancien ministre des Finances franc et jovial a toujours fait preuve de persuasion et de conviction.

Il a largement contribué à faire évoluer les relations entre le FMI et les pays africains et à jeter les bases d’une coopération résolument pro-active qui a largement porté ses fruits.

Avec cette nomination, il a choisi de mettre son expertise au service du développement du Togo. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.