Un arrêt sans appel

01/01/2015
Un arrêt sans appel

Aboudou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle

La commission des lois de l’Assemblée nationale est bien compétente pour examiner une proposition de loi avant qu’elle ne soit soumise aux députés. L’arrêt rendu par la Cour Constitutionnelle est sans appel.

L’institution avait été saisie par le président de l’Assemblée nationale après l’exception soulevée par les députés de l’ANC (opposition) qui souhaitaient que la proposition de loi soit directement examinée par les députés en session plénière.

Seule la Commission des lois est habilitée à étudier au fond une proposition de loi aux fins d’établir un présenté ensuite en plénière. 

L’opposition a introduit récemment une proposition de loi qui entend, notamment, limiter le nombre de mandat présidentiel (deux quinquennats au maximum) et organiser un scrutin uninominal à deux tours pour la présidentielle de 2015.

Un projet de loi très similaire avait été rejeté par l’Assemblée en juin 2014.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.