Un député perd son immunité

05/06/2014
Un député perd son immunité

L’Assemblée nationale a levé jeudi l’immunité parlementaire de Paul Sambiri N’wakin Targone (PDP, élu sur la liste Arc en ciel). Ce député est accusé de troubles à l’ordre public, violences volontaires, complicité de violences volontaires, homicide volontaire, destruction volontaire par incendie, vol qualifié, notamment.

Pour le procureur de la République, il s’agit des faits graves pouvant recevoir la qualification d’infraction à la loi pénale. Il est reproché à l’élu d’avoir appelé la population de Dankpen au soulèvement, à la haine raciale et à la désobéissance civique. Il aurait appeler les habitants de la région à chasser les peuhls vivant dans la préfecture.

L’opposition parlementaire (ANC, ADDI, Arc-en-ciel, Sursaut national) n’a pas pris part au vote. 

59 députés ont voté en faveur de la levée de l’immunité et 4 contre.

La levée de l’immunité n’est pas synonyme de condamnation. Ce mécanisme permet à Paul Sambiri N’wakin Targone d’avoir accès au dossier et ainsi de se défendre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.