Un gouvernement de « large ouverture politique »

05/05/2010
Un gouvernement de « large ouverture politique »

Le Premier ministre a présenté mercredi sa démission et celle de son équipe. Le communiqué publié par la Présidence évoque des discussions en cours pour la formation d’un gouvernement « de large ouverture politique ».
Cela signifie que des représentants de l’opposition pour obtenir des portefeuilles dans la nouvelle équipe ainsi que des membres de la société civile et des techniciens non politiques.
Mais attention, il ne s’agit pas d’un gouvernement d’union nationale.
Avec plus de 60% des voix obtenues à la présidentielle, le chef de l’Etat n’y est pas contraint.
La volonté de Faure Gnassingbé a toujours été de rassembler autour de son programme le maximum de togolais. Et c’est encore plus vrai aujourd’hui avec un mandat qui aura pour priorité les dossiers économiques et sociaux et un seul objectif, le développement du Togo.
La « large ouverture politique » mentionnée dans le communiqué officiel risque de faire couler beaucoup d’encre dans les jours qui viennent et d’entretenir les conversations.
Reste à attendre l’annonce de la composition de la nouvelle équipe gouvernementale qui ne devrait pas tarder.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.