Un habitat décent pour tous

15/02/2014
Un habitat décent pour tous

L’exode rural se poursuit au Togo. 37,7% de la population vit désormais en ville, selon le dernier recensement réalisé en 2010. Cette situation entraîne d’inévitables problèmes d’habitat d’autant que 60% de cette nouvelle population urbaine vit dans la pauvreté. Les plus chanceux sont hébergés par des membres de leur famille dans des maisons en dur, pour les autres, c’est la recherche d’un toit de fortune.

Le gouvernement a décidé de se mobiliser en lançant, en partenariat avec les ACP-UE et ONU Habitat un Programme participatif d’amélioration des bidonvilles au Togo (PPAB). L’objectif est de réduire de moitié, d’ici 2020 l’habitat insalubre.

Des projets pilote vont être initiés à Lomé, Sokodé et Cinkassé. 

Depuis 2009, une stratégie nationale du logement  vise à offrir un logement décent à tous, mais surtout aux ménages à revenus faibles et intermédiaires. 

‘Il s’agit d’un logement d’un coût abordable répondant à des normes minimales de sécurité, d’assainissement, d’occupation  et de stabilité structurelle et temporelle, convenablement desservi par les infrastructures et si possible, proche du lieu de travail et des équipements collectifs’, explique Issa Tchanilé, l’un des responsables du PPAB.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.