Un ministre togolais dans le gouvernement de John Atta-Mills ?

17/03/2009
Un ministre togolais dans le gouvernement de John Atta-Mills ?

A Accra, un sujet divise les députés de la majorité et de l'opposition, entre lutte politique et nationalisme. Au centre de la polémique, Fiifi Kwetey, le nouveau ministre adjoint des Finances du Ghana. Problème, ce dernier ne serait pas Ghanéen, mais … Togolais ! C'est du moins ce qu'affirme l'opposition parlementaire qui exige l'annulation de cette nomination. Le NPP indique disposer d' éléments concrets et notamment d'une vidéo dans laquelle on découvre la famille du ministre installée à Vogan. Le père serait Sousa Kweitey qui avait quitté le Togo avec sa famille pour le Ghana à l'époque où le pays était dirigé par le président Eyadema.

Le film montre la famille du ministre, l'oncle paternel, la tante, l'école primaire de Vogan où a étudié Fiifi Kwetey. Les professeurs interrogés parlent d'un élève intelligent.« Malgré les évidences, Fiifi Kwetey refuse de reconnaître qu'il est Togolais », affirme un responsable de l'opposition.

Pour Atta Akyea du NPP, « quelqu'un qui n'est pas Ghanéen ne peut  accéder à un poste officiel ».

Pour le moment, le président Atta-Mills ne s'est pas exprimé sur cette affaire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

Faire éclore les talents

Sport

Le président Faure Gnassingbé était samedi dans les tribunes du stade municipal de Lomé pour la clôture de l’opération ‘graines de stars’.

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.