Un ministre togolais dans le gouvernement de John Atta-Mills ?

17/03/2009
Un ministre togolais dans le gouvernement de John Atta-Mills ?

A Accra, un sujet divise les députés de la majorité et de l'opposition, entre lutte politique et nationalisme. Au centre de la polémique, Fiifi Kwetey, le nouveau ministre adjoint des Finances du Ghana. Problème, ce dernier ne serait pas Ghanéen, mais … Togolais ! C'est du moins ce qu'affirme l'opposition parlementaire qui exige l'annulation de cette nomination. Le NPP indique disposer d' éléments concrets et notamment d'une vidéo dans laquelle on découvre la famille du ministre installée à Vogan. Le père serait Sousa Kweitey qui avait quitté le Togo avec sa famille pour le Ghana à l'époque où le pays était dirigé par le président Eyadema.

Le film montre la famille du ministre, l'oncle paternel, la tante, l'école primaire de Vogan où a étudié Fiifi Kwetey. Les professeurs interrogés parlent d'un élève intelligent.« Malgré les évidences, Fiifi Kwetey refuse de reconnaître qu'il est Togolais », affirme un responsable de l'opposition.

Pour Atta Akyea du NPP, « quelqu'un qui n'est pas Ghanéen ne peut  accéder à un poste officiel ».

Pour le moment, le président Atta-Mills ne s'est pas exprimé sur cette affaire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.