Un nouveau contrat de confiance

03/08/2011
Un nouveau contrat de confiance

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) dénonce "un climat délétère savamment orchestré et entretenu par certains titres avides de sensations fortes qui violent délibérément les règles élémentaires d’éthique et de déontologie". 

L’institution note que les lecteurs sont soumis "quotidiennement à un matraquage médiatique qui ne laisse pas de place à la réflexion et à l’auto-détermination". 

La HAAC s’étonne que des journalistes se permettent d’ « agiter la fibre ethnique et tribale en s’adonnant à des polémiques oiseuses et préjudiciables à l’unité nationale et à la cohésion sociale". L’Autorité reproche également les attaques de journalistes contre certains de leurs confrères foulant au pied le code de bonne conduite qu’ils ont eux-mêmes édicté.

Enfin, il est reproché aux journalistes de publier des articles « sans preuves tangibles et sans recoupement de l’information ».

La HAAC envisage l’élaboration "d’un nouveau contrat  (…) permettant de régir la corporation".

Au Togo, la presse privée est libre, mais survit sans grands moyens. De nombreux titres sont l’émanation de partis politiques ; d’autres tentent d’exister en pratiquant le chantage auprès d’entreprises ou de particuliers en publiant de fausses informations ou en faisant circuler des rumeurs. Une situation qui n’incite les annonceurs à s’engager dans des campagnes publicitaires régulières.

En photo : Kokou Tozoun, le président de la HAAC

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.