Un partenaire pour une solution consensuelle

01/07/2011
Un partenaire pour une solution consensuelle

L'Union des forces de changement (UFC, opposition) a publié vendredi un communiqué dans lequel il "encourage les autorités dans leurs efforts de solutions aux crises au niveau du secteur de la santé publique et du monde estudiantin". 

"L'UFC entend continuer à user de sa position de partenaire au gouvernement pour qu'une solution consensuelle soit également trouvée à la crise estudiantine" poursuit le texte.

L’UFC dispose de 7 portefeuilles dans le gouvernement d’union, dont celui de l'Enseignement supérieur.

Depuis quelques semaines, l’Université de Lomé est en proie à une vague de contestation. Le gouvernement et les autorités universitaires ont accepté la plupart des demandes formulées par les étudiants, qu’il s’agisse des bourses ou de l’aménagement du système LMD (licence, master, doctorat).

"Le gouvernement est conscient des problèmes que vit le monde universitaire, il met du sien pour les résoudre dans la mesure des moyens disponibles", a d’ailleurs rappelé jeudi François Galley, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche :

Le Togo, comme la plupart des pays d’Afrique francophone, a adopté le LMD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guy Lorenzo veut dénicher de nouveaux talents

Sport

Les directions régionales et préfectorales du sport et des loisirs ont reçu un appui financier et en équipements du ministre des Sports, Guy Lorenzo.

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.