Un scrutin quasi-parfait selon les observateurs de la société civile

26/04/2015
Un scrutin quasi-parfait selon les observateurs de la société civile

Un jugement qui émane d'observateurs indépendants

La Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC), un réseau de 68 organisations de la société civile et de mouvements sociaux du Togo a publié dimanche un communiqué relatif au scrutin présidentiel de samedi pour lequel elle avait déployée sur le terrain 1.200 observateurs. Un dispositif financé par l’Union européenne.

Le premier bilan, qui porte sur 376 bureaux de vote témoins retenus proportionnellement à la répartition nationale réalisé par la Commission électorale (Céni), est globalement positif.

Quasiment tous les bureaux ont ouvert à l’heure avec l’ensemble du matériel disponible (urnes, bulletins, encre indélébile), 

La clôture des bureaux et le dépouillement se sont déroulés dans le calme et le dépouillement est demeuré accessible au public. A ce propos, il faut noter un effort de la part de la Céni dans l'organisation du scrutin et aussi le professionnalisme des forces de sécurité élection présidentielle (FOSEP2015), souligne le communiqué.

La CNSC a cependant noté des insuffisances telles que la difficulté pour certains électeurs à retrouver leur bureau de vote ou leur nom sur les listes électorales. 

La Concertation nationale se félicite du bon déroulement du processus électoral et du sens de civisme des citoyens et de responsabilité des acteurs politiques. 

Informations complémentaires

Communiqué CNSC.pdf 271,46 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.