Un tapage médiatique pour pas grand chose

17/02/2015
Un tapage médiatique pour pas grand chose

Pas de quoi en faire un fromage

Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, est revenu mardi au micro de Kanal FM, sur la désignation de 5 nouveaux représentants du parti UNIR (majorité présidentielle) à la Céni.

Pour M. Bawara, il n’y a eu ni limogeage, ni démission mais un ‘réaménagement’ destiné à donner plus d’efficacité à l’équipe d’UNIR au sein de l’institution électorale.

‘Je ne vois pas pourquoi ces désignations ont donné lieu à un tel tapage médiatique. Il n’y a rien d’extraordinaire. D’ailleurs, certaines formations de l’opposition ont fait la même chose dans les Céli et personne n’en a parlé’, a expliqué M. Bawara.

L’intégrité et l’efficacité de la Commission électorale ne sont pas remises en cause. Evitons de tout politiser, a ajouté le ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.