Un tapage médiatique pour pas grand chose

17/02/2015
Un tapage médiatique pour pas grand chose

Pas de quoi en faire un fromage

Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, est revenu mardi au micro de Kanal FM, sur la désignation de 5 nouveaux représentants du parti UNIR (majorité présidentielle) à la Céni.

Pour M. Bawara, il n’y a eu ni limogeage, ni démission mais un ‘réaménagement’ destiné à donner plus d’efficacité à l’équipe d’UNIR au sein de l’institution électorale.

‘Je ne vois pas pourquoi ces désignations ont donné lieu à un tel tapage médiatique. Il n’y a rien d’extraordinaire. D’ailleurs, certaines formations de l’opposition ont fait la même chose dans les Céli et personne n’en a parlé’, a expliqué M. Bawara.

L’intégrité et l’efficacité de la Commission électorale ne sont pas remises en cause. Evitons de tout politiser, a ajouté le ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.