Une administration plus proche des citoyens

24/09/2014
Une administration plus proche des citoyens

Elliott Ohin

Une administration efficace, réactive, proche de la population. Certains pays en rêvent, le Togo tente de le faire. Un ministère de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’administration a même été crée pour celà. A sa tête, Elliott Ohin.

Un Togo meilleur, un Togo plus efficace et au service de ses concitoyens passe par la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration, a déclaré mardi Elliott Ohin, le ministre en charge de ce Département à l’occasion d’une réunion d’information sur les réformes en cours.

M. Ohin a remercié le PNUD, la Banque mondiale et l’Union européenne qui accompagnent le pays dans ce processus.

La nécessité de formuler une stratégie nationale de réforme et de modernisation de l’administration s’est dégagée aux Etats généraux de l’administration publique en décembre 2006, a rappelé le ministre.

Et c’est pour mieux coordonner ces efforts qu’un ministère dédié a été créé. 

La politique de modernisation se déploie sur 2 phases dont la première vient de s’achever.

‘La réforme dans un Etat est un travail à la chaîne et quand un maillon arrive à manquer, c’est le résultat final qui en pâtit. Voilà pourquoi des synergies d’actions sont devenues incontournables pour notre réussite commune et, par ricochet, pour le développement de notre pays’, a déclaré Elliott Ohin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.

Exportateur et pollueur

Faits divers

Lors d’un contrôle effectué le 13 avril dernier au port de Sète, les douaniers se sont intéressés à deux semi-remorques en partance pour le Togo. Et là, surprise.