Une administration réformée

10/12/2009
Une administration réformée

Les journées d’information sur les réformes et la modernisation de l’administration ont été ouvertes jeudi par le Premier ministre, Gilbert Houngbo.
Lors de son intervention, M. Houngbo a souligné que « La réforme de l’administration est une condition sine qua non, si nous voulons parvenir à l’efficacité et à la qualité de nos services».
Il a rappelé les nombreuses actions menées par le gouvernement dans le cadre de ces réformes et, notamment, en matières d’insertion et de promotion des jeunes.
Le chef du gouvernement a invité les fonctionnaires récemment recrutés à se montrer à la hauteur des attentes du gouvernement.
Le ministre de la Fonction publique, Ninsao Gnofam, a indiqué pour sa part que ses équipes allaient lancer des mesures incitatives pour les agents de l’administration.
Ces journées d’information se déroulent du 10 au 24 décembre un peu partout au Togo
Le Premier ministre a symboliquement remis au ministre de la Fonction publique la charte africaine de la fonction publique, ratifiée par le gouvernement togolais (photo).
Plusieurs partenaires accompagnent le gouvernement togolais dans le cadre de ce programme, notamment, le PNUD, l’UE, le FMI, la Banque mondiale, l’UNICEF et la BAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.