Une campagne pour l’éducation et la paix

18/01/2015
Une campagne pour l’éducation et la paix

Dédé Ahoéfa Ekoué, la ministre de l'Action sociale

Le gouvernement, à travers le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, en collaboration avec le ministère en charge de la Formation civique, organise avec l’appui de l’Unesco, une campagne nationale de vulgarisation des supports d’autoformation pour l’éducation à la paix dans les chefs-lieux de régions et Lomé-commune. Elle se déroulera du 19 au 23 janvier prochains. 

Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la politique encouragée par le président FaureGnassingbé et du gouvernement en faveur de la consolidation de la paix, de la cohésion sociale et de la participation citoyenne au développement. Elle permettra de sensibiliser directement plus de 750 acteurs clés.

1100 CD/DVD, 500 Clés USB et des centaines affiches éducatives seront distribués aux autorités politiques et administratives, aux forces de défense et sécurité, aux leaders d’opinions, aux chefs religieux et coutumiers, aux universités et établissements scolaires, aux ONG, associations et groupements etc…

Ces documents sont accessibles en ligne en français, en anglais et en portugais, en ewé et en Kabyè.

Le document comprend sept modules autonomes parmi lesquels culture de la paix, prévention et gestion des conflits, droits humains, citoyenneté et civisme,: démocratie et bonne gouvernance, notamment.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.