Une commission électorale moins politisée et plus technique

15/12/2015
Une commission électorale moins politisée et plus technique

La structure de la Céni est à l'origine de trop de conflits

Le caractère trop politique de la commission électorale nationale indépendante (CENI) est la cause principale des difficultés rencontrées depuis sa création avec un impact négatif sur le processus de démocratisation au Togo. 

Ce jugement n’émane pas d’un opposant, mais du gouvernement lui-même.

Cette politisation de l’organe est souvent source de conflits avant, pendant et après le scrutin.

C’est la raison pour laquelle il est envisagé une révision de la composition et du fonctionnement de la CENI.

Réagissant mardi, Eric Dupuy, l’un des responsables de l’ANC, a indiqué sur une radio privée qu’un dialogue préalable était nécessaire avant toute réforme de cet organe.

‘Le chef de l’Etat et le gouvernement n’ont pas oublié que la Céni actuelle est le fruit d’un accord. On ne peut pas accepter que cet accord soit foulé au pied. Pour modifier la composition, il faut obligatoirement une discussion entre les parties prenantes’, a-t-il déclaré.

L’accord mentionné par M. Dupuy est l’APG (Accord politique global) signé en 2006 entre les partis de l’opposition et de la majorité.

Les modalités de la révision, de la recomposition et du fonctionnement de la Commission électorale n’ont pas été détaillées pour le moment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.