Une coopération qui ne coule pas de source

21/03/2013
Une coopération qui ne coule pas de source

La Journée mondiale de l’eau a été institué par les Nations Unies après le sommet de Rio en 1992.Elle se célèbre le 22 mars avec comme thème en 2013 «Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau».

A cette occasion, Bissoune Nabagou, le ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l 'Hydraulique villageoise, a publié un message dans lequel il invite tous les acteurs à s’engager résolument dans le processus visant à passer du concept de la coopération dans le domaine de l’eau, à une réalité vivante au Togo.

« Ne perdons pas de vue que les fruits d’une coopération portent les noms de paix, de justice sociale, de sécurité, d’amélioration de conditions de vie pour ne citer que ceux-là », souligne le ministre.

Voici l’intervention du ministre

La communauté internationale célèbre depuis 1993, chaque 22 mars la journée mondiale de l’eau. Cette célébration est organisée autour d’un thème recommandé par l’ONU-Eau. Pour 2013, le thème retenu est « la Coopération dans le domaine de l'eau ».

En effet en décembre 2010, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de promouvoir la cause de l’eau en 2013 en adoptant une résolution déclarant 2013 « Année Internationale de la coopération dans le domaine de l’eau ». L’objectif étant de sensibiliser la population sur les défis de la gestion de l’eau et mettre en lumière les grandes questions concernant la sécurité de l’eau.

C’est une invitation lancée aux Etats  à consacrer ce jour, selon le contexte national, à des actions telles que la sensibilisation du public par des publications, des diffusions de documentaires, l'organisation de conférences, de tables rondes, de séminaires et d'expositions liés à la conservation et au développement des ressources en eau.

En réduisant la pauvreté et en protégeant l’environnement, la coopération est présentée comme un vecteur de paix et de développement durable. Cet exercice a pour finalité de renforcer le dialogue et la coopération à tous les niveaux avec les acteurs concernés. 

Ainsi à la veille de la célébration de cette journée, je me fais le devoir d’attirer l’attention de chacun de nous sur le contenu de ce thème.

La première démarche que je vous propose consiste à explorer le vaste champ d’actions que couvre le thème « la Coopération dans le domaine de l'eau »

Bissoune Nabagou

Sans vouloir dresser une liste exhaustive des différents aspects qu’il touche, nous pouvons affirmer qu’il fait appel à des valeurs culturelles, sociales, morales et religieuses et à des intérêts économiques. Il évoque la nécessité de disposer d’une base juridique et d’opérer des choix politiques clairs et cohérents.

Ces différents aspects démontrent que la coopération exige des différents acteurs, une vision commune sur les défis à relever afin de mieux s’accorder sur les enjeux du secteur.

Par conséquent, un dialogue multi-acteurs franc, sincère et consensuel constitue le premier pas vers la réalisation de l’unité dans le secteur en vue de la réussite des actions à entreprendre.

Le dialogue doit commencer au sein de la cellule familiale, doit se poursuivre au niveau local et national avant de s’étendre selon les cas, aux Etats voisins et lointains.

La deuxième étape se traduit par l’aide apportée aux défavorisés sous forme d’appui technique ou financier. Ce type de partenariat s’établit entre des communautés locales, entre Etats et institutions et entre les Etats.

A l’occasion de cette journée mondiale de l’eau 2013, j’invite tous les acteurs à s’engager résolument dans le processus visant à passer du concept de la coopération dans le domaine de l’eau, à une réalité vivante dans notre pays le Togo.

Ne perdons pas de vue que les fruits d’une coopération réussie dans le domaine de l’eau portent les noms de paix, de justice sociale, de sécurité, d’amélioration de conditions de vie pour ne citer que ceux-là.

Avec les textes pris récemment dans le cadre de l’application de la loi portant code de l’eau, il nous est possible de promouvoir un cadre cohérent pour mener des actions efficaces et durables.

Inscrivons-nous tous dans la logique du développement durable !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.