Une délégation de l'OIF chez Faure

30/03/2007
Une délégation de l'OIF chez Faure

Une délégation de l'organisation internationale de la francophonie OIF dépêchée à Lomé par le secrétaire général Abdou Diouf a été reçue en fin de matinée à la présidence de la république, où elle s'est s'entretenue avec le chef de l'ETat, Faure Essozimna Gnassingbé. La délégation conduite par Nelson Noël Messone séjourne au Togo depuis le début de la semaine.

Il s'agit d'une mission technique d'évaluation, agissant dans le cadre des préparatifs des élections législatives anticipées de juin 2007. Elle s'informe dit-elle, " en amont, de l'état actuel des préparatifs du scrutin" et vient en prélude aux observateurs, que l'OIF va envoyer.

Sa présence à Lomé fait suite à une demande des autorités togolaises de voir l'Organisation Internationale de la Francophonie s'impliquer dans l'observation du processus électoral.

La même délégation était mardi au cabinet du Premier ministre Yaovi Agboyibo avec qui, elle a évoqué la façon, dont elle compte agir dans le processus électoral.

La mission a également été reçue mercredi par le président de l'Assemblée nationale, Abass Bonfoh.

Le succès de ces législatives tient à coeur les autorités togolaises qui ont sollicité, outre l'expertise des observateurs internationaux, la fourniture de kits venant de la République démocratique du Congo (RDC) et qui avaient été utilisés lors des élections générales dans ce pays il y a quelques mois.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.