Une élection à haute valeur ajoutée

26/07/2013
Une élection à haute valeur ajoutée

Les élections législatives au Togo ont été parfaitement organisées, libres, transparentes et ne peuvent donner lieu à aucune contestation sérieuse. C’est la conclusion des responsables de la Mission d’observation de courte durée du Groupe des pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Mieux, le scrutin bénéficie d’un haut niveau de standard démocratique, souligne Amadou Diop (photo), l’ambassadeur du Sénégal en Belgique et chef de la Mission.

Republicoftogo.com : Que penser du scrutin qui vient de se dérouler au Togo ?

Amadou Diop : Des élections se déroulent avant, pendant et après. Dans le cadre de cette Mission d’observation, nous sommes satisfaits, je dirais même très satisfait. Pourquoi ? D’abord parce qu’avant le déroulement du vote, on est parvenu à un consensus de la classe politique. L’Etat togolais a pris la décision de prendre entièrement à sa charge l’organisation de ces élections sans aucun apport extérieur. C’est un défi qui a été relevé. C’est un acquis par rapport au processus démocratique. 

L’Etat a accepté de financer les partis politiques en leur donnant des moyens pour mener la campagne. C’est aussi une décision qui va dans le sens du renforcement de la démocratie.

Tout ce dispositif mis en place avant le scrutin a permis d’organiser les élections dans de très bonnes conditions. Nous avons pu le constater en visitant de nombreux bureaux de vote. Les électeurs ont voté dans la paix et avec une très forte dose citoyenne. Les petits problèmes matériels constatés ici ou là ont été réglés avec rapidité.

S’agissant des opérations de dépouillement et de la soirée électorale, tout s’est déroulé dans le calme, sans tension, comme dans n’importe quelle démocratie occidentale.

C’est une grande satisfaction et une fierté. J’en profite pour féliciter tous les acteurs politiques, le président de la République, son gouvernement pour ce remarquable travail. Et c’est le peuple togolais qui est sorti vainqueur du scrutin.

Republicoftogo.com : Pour le Groupe des pays ACP, cette élection présente-elle des standards élevés en terme démocratique ?

Amadou Diop : C’est évident. Avec la réussite de ces élections législatives, le Togo est désormais dans le cadre d’une démocratie majeure.

Republicoftogo.com : Selon les premières estimations publiées, on devrait s’acheminer vers une bipolarisation de la vie politique. Est-ce une bonne chose pour la démocratie togolaise ?

Amadou Diop : Ce sont les électeurs qui ont dégagé cette tendance forte. C’est à la fois un signe de modernité et de maturité. Regardez ce qui se passe dans les grandes démocraties du monde, comme aux Etats-Unis où la vie politique est dominée par deux grands partis. C’est donc une évolution positive majeure pour le Togo car cela renforce l’équilibre des pouvoirs et la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.