Une opposition à court d'idées

10/07/2018
Une opposition à court d'idées

Les opposants sèchent

Les opposants, membres de la coalition des 14 partis qui s’opposent au pouvoir sur les réformes, ont l’intention de manifester la semaine prochaine.

Ils se disent persuadés d’une forte mobilisation depuis que les facilitateurs mandatés par la Cedeao ont demandé aux autorités de garantir le droit à manifester sur l’ensemble du territoire.

L’opposition veut organiser des rassemblements à Lomé, Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Bafilo et Mango.

Elle exige toujours le retour à la constitution de 1992 ‘dans sa version originelle’, la révision du cadre électoral y compris le droit de vote des Togolais de la Diaspora.

Problème, l’opposition ne parvient plus à réunir que quelques centaines de sympathisants à chacune de ses manifestations, notamment dans la capitale où se trouve son vivier électoral.

La ‘fièvre réformatrice’ d’août 2017 est retombée. Notamment parce que la population souffre économiquement de cette année de contestation.

Une majorité de Togolais, favorables à l’opposition et au pouvoir, veut une solution le plus vite possible pour passer à autre chose.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.