Une opposition inaudible

30/10/2012
Une opposition inaudible

Les politiciens togolais nous surprendront toujours. Après avoir refusé pendant des mois tout dialogue avec le pouvoir alors que celui-ci multipliait les invitations, voilà que les leaders de l’opposition réclament à corps et à cri l’ouverture de discussions avec le gouvernement.

C’est à n’y rien comprendre.

Après Zeus Ajavon du CST, Jean-Pierre Fabre de l’ANC et Brigitte Johnson Adjamagbo de la CDPA, c’est au tour d’Agbéyomé Kodjo de préconiser une table ronde avec les autorités.

« Les éléments dont je dispose me permettent d’espérer que, dans les semaines à venir, nous irons au dialogue, pour s’entendre sur les fondamentaux de ces élections (législatives) », a-t-il déclaré lundi sur une radio privée.

Sage attitude, mais que M. Kodjo et ses amis nous expliquent pourquoi les offres du gouvernement ont été rejetées depuis près de 6 mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Scrutin sous surveillance

Sport

Des représentants de la FIFA et de la CAF seront présents à Lomé le 13 février prochain pour superviser le processus électoral à la Fédération togolaise de football.

Ex-libris

Culture

Kangni Alemdjrodo, représentant personnel du chef de l’Etat  auprès de la Francophonie, rêve d’une renaissance littéraire  au Togo.

Santé maternelle et infantile : formation au Maroc

Santé

Quatre sages femmes togolaises ont reçu mercredi leur attestation de fin de formation à l'Ecole nationale de santé publique de Rabat au Maroc. 

King’s n’a pas raté son rendez-vous

Culture

King’s, le petit prodige du HipHop made in Togo, a choisi en ce début d’année de nous parler d’amour.