Une opposition inaudible

30/10/2012
Une opposition inaudible

Les politiciens togolais nous surprendront toujours. Après avoir refusé pendant des mois tout dialogue avec le pouvoir alors que celui-ci multipliait les invitations, voilà que les leaders de l’opposition réclament à corps et à cri l’ouverture de discussions avec le gouvernement.

C’est à n’y rien comprendre.

Après Zeus Ajavon du CST, Jean-Pierre Fabre de l’ANC et Brigitte Johnson Adjamagbo de la CDPA, c’est au tour d’Agbéyomé Kodjo de préconiser une table ronde avec les autorités.

« Les éléments dont je dispose me permettent d’espérer que, dans les semaines à venir, nous irons au dialogue, pour s’entendre sur les fondamentaux de ces élections (législatives) », a-t-il déclaré lundi sur une radio privée.

Sage attitude, mais que M. Kodjo et ses amis nous expliquent pourquoi les offres du gouvernement ont été rejetées depuis près de 6 mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !