Une opposition inaudible

30/10/2012
Une opposition inaudible

Les politiciens togolais nous surprendront toujours. Après avoir refusé pendant des mois tout dialogue avec le pouvoir alors que celui-ci multipliait les invitations, voilà que les leaders de l’opposition réclament à corps et à cri l’ouverture de discussions avec le gouvernement.

C’est à n’y rien comprendre.

Après Zeus Ajavon du CST, Jean-Pierre Fabre de l’ANC et Brigitte Johnson Adjamagbo de la CDPA, c’est au tour d’Agbéyomé Kodjo de préconiser une table ronde avec les autorités.

« Les éléments dont je dispose me permettent d’espérer que, dans les semaines à venir, nous irons au dialogue, pour s’entendre sur les fondamentaux de ces élections (législatives) », a-t-il déclaré lundi sur une radio privée.

Sage attitude, mais que M. Kodjo et ses amis nous expliquent pourquoi les offres du gouvernement ont été rejetées depuis près de 6 mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un immeuble s’effondre près de Kpalimé

Faits divers

Un immeuble s’est effondré mercredi près de Kpalimé (120km de Lomé). On ignore les raisons du sinistre qui a fait 3 morts et une dizaine de blessés graves

Les leçons de Bruxelles

Santé

Que retenir de la conférence internationale sur Ebola (intitulée de l’urgence à la guérison) qui s’est déroulée hier à Bruxelles en présence du Premier ministre togolais représentant le chef de l’Etat. 

La bonne gouvernance est un investissement d’avenir

Coopération

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu s’est entretenu mercredi matin à Bruxelles avec Nicholas Wescott, le directeur général pour l'Afrique du Service d'action extérieure de l'Union européenne (SEAE).

Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Social

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la STT.