Une poignée de manifestants défilent sur la base d’une rumeur

06/08/2011
Une poignée de manifestants défilent sur la base d’une rumeur

Quelques centaines de personnes ont pris part samedi à Lomé à une manifestation organisée à l’appel du collectif «SOS Journalistes en danger» pour dénoncer les menaces de mort qui pèseraient sur certains journalistes hostiles au pouvoir au Togo. Une rumeur qui a pris de l’ampleur ces dernières semaines sans jamais, bien sûr, se confirmer. C’est malheureusement une spécialité au Togo. 

Certains partis politiques d’opposition ont vite fait de récupérer le mouvement en s’associant à cette marche, faute de pouvoir protester sur d’autres thèmes.

Jeudi, le ministre de la Sécurité avait dénoncé les « montages scandaleux et les affabulations grotesques » de certains journaux à proposé de supposées menaces physiques contre des représentants des médias.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.