Une poignée de manifestants défilent sur la base d’une rumeur

06/08/2011
Une poignée de manifestants défilent sur la base d’une rumeur

Quelques centaines de personnes ont pris part samedi à Lomé à une manifestation organisée à l’appel du collectif «SOS Journalistes en danger» pour dénoncer les menaces de mort qui pèseraient sur certains journalistes hostiles au pouvoir au Togo. Une rumeur qui a pris de l’ampleur ces dernières semaines sans jamais, bien sûr, se confirmer. C’est malheureusement une spécialité au Togo. 

Certains partis politiques d’opposition ont vite fait de récupérer le mouvement en s’associant à cette marche, faute de pouvoir protester sur d’autres thèmes.

Jeudi, le ministre de la Sécurité avait dénoncé les « montages scandaleux et les affabulations grotesques » de certains journaux à proposé de supposées menaces physiques contre des représentants des médias.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.